Karine Deshayes - Mezzo-soprano Delphine Haidan - Mezzo-soprano Johan Farjot - Piano

Brahms : Die Meere - op 20, n°3
Die Schwestern op.61, n°1
Klosterfräulein op.61, n° 1 - 2 - 3
Phänomen op.61, n°3

Schubert : Lied der Mignon op.62, n°4

Debussy : La fille aux cheveux de lin (piano solo)
Gounod : L’Absent

Delibes : Les 3 oiseaux
Lakmé : duo des fleurs

Rossini : Serate Musicali :
La Regata Veneziana
La Pesca
Semiramide : duo Semiramide / Arsace « Giorno d’orror » 3’45

Tchaikowski : Chanson triste (piano solo)
Eugène Onéguine : duo Tatiana / Olga «Slyhali l’vy»
« Niet tolko tot kto znał » op.6 n°6

Mozart : Les Noces de Figaro
Air de chérubin «Voi che sapete»
Duo Suzanne / Comtesse «Sull’aria»
Duo Suzanne / Marceline «Via resti servita»
Deux Mezzos sinon rien !

Les artistes

Karine Deshayes - Mezzo-soprano

"La blonde et la brune, la lumineuse et la ténébreuse, les deux mezzos françaises Karine Deshayes et Delphine Haidan ont décidé de mêler les ors de leurs voix, brillant et lumineux pour l’une, mate et sombre pour l’autre, dans un choix savoureux de duos à voix égales en version originale. Le résultat est un cocktail d’énergie et de bonheur. Les deux artistes, qui ont eu la même professeure de chant, se connaissent depuis une bonne vingtaine d’années, partagent le même engagement passionné pour la musique. Comme en témoigne d’emblée l’envolée jubilatoire avec laquelle elles abordent, un peu comme deux gamines en goguette, le premier des quatre Duos op.81, de Brahms" (Die Schwestern). Naïveté, espièglerie, poésie, lyrisme, sensualité, l’alternance entre répertoires allemand et français, s’égrène dans une ronde jouissive, que les deux complices cisèlent à l’instar d’une succession de scènes miniatures. De l’irrésistible boléro de Saint-Saëns (El Desdichado), prétexte à de savoureuses espagnolades, au magnifique recueillement de La Nuit, d’Ernest Chausson, en passant par les croisements de tessiture du Fauré de Pleurs d’or ou l’appel vers l’ailleurs du Brahms de Die Meere. A consommer sans modération. "
(Marie-Aude Roux Le Monde 9 octobre 2020)

Delphine Haidan - Mezzo-soprano

Johan Farjot - Piano

Deux grandes mezzos françaises  désacralisent la musique classique dont elles parcourent tous les registres, du plus sérieux au plus comique : airs d’opéra, mélodies, lieder... elles interprètent Mozart, Mendelssohn ou Rossini avec la même jubilation communicative et beaucoup d’humour !

Les oeuvres

Brahms : Die Meere - op 20, n°3 Die Schwestern op.61, n°1 Klosterfräulein op.61, n° 1 - 2 - 3 Phänomen op.61, n°3

Schubert : Lied der Mignon op.62, n°4

Debussy : La fille aux cheveux de lin (piano solo)

Gounod : L’Absent

Delibes : Les 3 oiseaux Lakmé : duo des fleurs

Rossini : Serate Musicali : La Regata Veneziana La Pesca Semiramide : duo Semiramide / Arsace « Giorno d’orror » 3’45

Tchaikowski : Chanson triste (piano solo) Eugène Onéguine : duo Tatiana / Olga «Slyhali l’vy» « Niet tolko tot kto znał » op.6 n°6

Mozart : Les Noces de Figaro Air de chérubin «Voi che sapete» Duo Suzanne / Comtesse «Sull’aria» Duo Suzanne / Marceline «Via resti servita»