Paul Lay Trio - Voix, contrebasse, piano

Airs traditionnels américains : Deep Rivers
¨¨Paul Lay Trio

Les artistes

"Ce programme est l’aboutissement d’un long processus de maturation qui prend sa source à l’été 2017, peu après un concert stupéfiant du trio de Paul Lay au festival Respire Jazz. En préparant les évènements liés au centenaire de l’arrivée du jazz en Europe, en 1918 et le centième anniversaire du premier concert de jazz, le 12 février 1918 à Nantes, je cherchais des musicien.ne.s à qui confier certains projets spécifiques. J’avais dans l’idée de faire jouer les musiques populaires de la fin du XIXe et début XXe siècle. Paul Lay a immédiatement accepté les termes de ce défi et s’est mis à la recherche de compositions emblématiques qu’il pouvait proposer à la voix d’Isabel Sörling et au walking de Simon Tailleu."
( Matthieu Jouan)
 
" Le piano de Paul Lay trouve le juste équilibre entre maîtrise technique et création d’ambiances. (..) Didactique et poétique. " (Mathieu Pfeffer agencedianedusaillant.com)
" Paul Lay est le plus brillant pianiste de jazz de sa génération ". ( Francis Marmande, Le Monde)
" Excellente imagination harmonique, jeu très diversifié, compositions des plus intéressantes,connaissance évidente de l’histoire du jazz, discours personnel. Paul Lay a tous les atouts pour "monter"et durer ! " ( Martial Solal)
Invité régulièrement à la Cinémathèque française de Paris, et au sein de multiples festivals associant la musique à l’image, Paul Lay propose ici un éclairage musical de ces chefs d‘œuvres cinématographiques, à travers des improvisations et des compositions originales, alternant le genre de pianiste de ragtime accompagnateur de film muet, tout en soulignant les contrastes, le lyrisme, et la poétique des images.

Pianiste aux multiples facettes musicales, dont le jeu singulier s’est nourri de nombreuses collaborations depuis 10 ans, Paul Lay entre dans la cour des grands. Après des études au CNSM de Paris, Paul signe en 2010 son premier disque en trio Unveiling (avec Simon Tailleu et Elie Duris), opus vivement salué par la critique. Ainsi depuis une dizaine d’année il enchaine les prix prestigieux : Prix de Soliste du Concours de la Défense, Concours de Piano-Jazz de Moscou, Concours Martial Solal, concours de Montreux, Prix de l’Académie Charles Cros avec son deuxième album Mikado, et Prix Django Reinhardt de l’Académie du jazz.
Paul provoque de nouvelles collaborations aux formats originaux. En 2015, il crée pour la Folle journée de Nantes "Billie Holiday Passionnément" performance vidéo-musicale aux cotés du vidéaste Olivier Garouste. Ce projet est notamment joué à la Philharmonie de Paris, au Trident à Cherbourg, au festival de la Roque d’Anthéron, ou encore au French May Festival à Hong Kong. En parallèle, Paul devient un sideman de plus en plus recherché. Il intègre ainsi les groupes de Riccardo Del Fra, Géraldine Laurent, Eric le Lann, et Ping Machine. En 2017, il sort un double-album The Party (avec Dre Pallemaerts et Clemens Van Der Feen), et Alcazar Memories (avec Isabel Sorling et Simon Tailleu). Voici deux trios tout à fait singuliers qui les feront jouer aux quatre coins du monde pour plus de 70 concerts.
A la fin de l’année 2018, Paul sort l’album Thanks a Million, en duo aux cotés d’Eric le Lann, pour un vibrant hommage à Louis Armstrong, particulièrement acclamé par la critique et le public.
Régulièrement invité à l’étranger Paul Lay se produit à New York, à Toronto, à Berlin, à Varsovie. Il effectue des tournées en Allemagne, en Russie, au Pérou, au Mexique, en République Dominicaine, en Chine, et au Japon.

L'oeuvre

Airs traditionnels américains : Deep Rivers

« Deep Rivers » résonne comme un voyage autour de 100 ans de chansons américaines, de la guerre de sécession à Nina Simone. Le trio, conduit par Paul Lay au piano, Isabel Sörling à la voix et Simon Tailleu à la contrebasse,  rend hommage aux musiques populaires de la fin du 19ème et du 20ème siècle. Célébrant les 100 ans de l’arrivée du jazz en Europe, Paul Lay et ses deux merveilleux musiciens s’approprient quelques-unes de ces chansons folkloriques américaines qui ont façonné la culture des premiers musiciens de jazz et bercé les jeunes années des soldats débarqués sur le sol français. Un hommage musical riche en émotions entre jazz, folk et blues...